Rechercher

Technologies quantiques et ondes scalaires : vers une nouvelle approche de la santé




Depuis quelques années, de plus en plus de personnes ont recours à la médecine alternative pour se soigner. L’un des domaines de ces sciences les plus sollicités est la thérapie quantique. Elle utilise les ondes dites scalaires pour prévenir les maladies, rétablir le confort et le mieux-être. Si vous souhaitez suivre cette thérapie, l’idéal serait de comprendre son fonctionnement et ses secrets avant d’entamer le traitement. Découvrez dans cet article la relation entre la technologie quantique, les ondes Tesla et la médecine.


Définitions

La théorie quantique explique les liens existants entre la nature, le comportement de la matière et l’énergie subatomique et atomique.

En effet, chacun des éléments qui composent notre corps et qui nous entourent dégage une certaine énergie. Elle est appelée ici « énergie quantique ». Autrement dit, même nos pensées et nos sentiments sont des énergies quantiques.

Nous émettons et recevons donc constamment des ondes électromagnétiques. Celles-ci se manifestent par des biochamps qui rayonnent tout autour de notre corps. Ainsi, en cas de choc émotionnel, de stress ou de tout problème, le corps réagit différemment. Il agit en activant ou en désactivant les circuits de biochamps qui rayonnent tout autour de notre corps.

D’un autre côté, les ondes scalaires quant à elles sont des ondes de forme spirale. Elles sont de nature électrique et sont produites par des antennes sphériques spécifiques comme la terre et le soleil. Elles n’ont pas de direction de propagation. Elles portent de nombreuses particules et sont présentes en quantité importante dans notre environnement.

Ces ondes favoriseraient le bien-être et serviraient à guérir les maux. C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux médecins s’intéressent à elles. Elles sont invisibles et ne peuvent pas être détectées par des machines. Malgré cela, Nikola Tesla, un physicien des années 1900, a réussi à prouver leur existence grâce à des expériences.


Les recherches de Nikola Tesla

On ne peut aborder les ondes dites scalaires sans faire intervenir les recherches de Nikola Tesla.

Nikola Tesla, qui est-ce vraiment ?

En fait, Nikola Tesla est l’un des plus grands ingénieurs en électricité, en mécanique et en physique dans les années 1900. Il est l’inventeur du moteur électrique et de plus de 300 brevets. Parmi ceux-ci figurent les ondes dites scalaires. Il fut le tout premier à mettre en évidence l’existence de ces ondes par une expérimentation.

Quelles sont les recherches de Nikola Tesla sur les ondes scalaires ?

En 1920, Nikola Tesla a essayé de transmettre la puissance électrique, mais pas avec un câble comme il en avait l’habitude. Cette fois-ci, il l’a fait en utilisant l’atmosphère terrestre. Non seulement cette transmission a réussi, mais elle a également été possible sur une longue distance. Pendant ce transfert sans fil, la puissance électrique n’a connu aucune perte d’énergie malgré les différents obstacles qu’elle traversait. Cette expérience lui a permis de déduire que quelque chose était à la base de ce transfert : ce sont les ondes scalaires encore appelées ondes Tesla.

Quelles sont les propriétés de ces ondes ?

Les ondes scalaires traversent rapidement et facilement les matières, car elles ne vibrent pas et leur longueur d’onde est infinie. Elles ne peuvent donc être absorbées par les matières. Elles pénètrent entre les atomes jusqu’à entrer en contact avec leur noyau.

Ces ondes se déplacent plus vite que la vitesse de la lumière. Elles sont à la fois hyperspatiales et supraluminales. Elles se propagent dans les airs et peuvent transmettre de l’énergie à distance.

Tesla disait même qu’il pouvait, grâce à cette énergie, alimenter un bateau en mer à distance sans avoir besoin d’aucune autre source d’énergie. Il lui suffirait de recevoir un faisceau d’ondes scalaires.

Les ondes Tesla : fonctionnement sur le corps humain, et intérêts pour les médecines alternatives


Depuis quelques années, les chercheurs des médecines alternatives s’intéressent aux ondes Tesla. Celles-ci seraient même considérées comme la médecine de demain.

En effet, les scientifiques ont prouvé que ces ondes invisibles seraient indispensables pour que la respiration soit effective. Sans elles, il n’y aurait aucune vie. À titre d’expérience, des lapins ont été placés dans des cages de plombs. Ces derniers étaient épais de telle sorte qu’ils ne laissaient pas passer les ondes. Huit jours (8 j) après, ces lapins sont morts de ce que l’on pourrait appeler une faim cosmique.

Certains chercheurs de l’université du Pirée affirment que 50 % de nos besoins proviennent des aliments et de l’eau que nous consommons. Les 50 % restants proviendraient de la lumière cosmique touchant la terre. C’est d’ailleurs pour cela que certains sages hindouistes arrivent à se passer de la nourriture. Ils ne se contentent que de l’air, de l’eau et de la lumière pour vivre.

Aussi, les ondes Tesla sont partout dans l’air. Elles proviennent :

  • Des étoiles ;

  • De la terre ;

  • Des êtres vivants ; etc.

Elles nourrissent tout être vivant en faisant osciller les ADN des cellules, les métaux et les protéines qui sont en lui. De ce fait, elles pourraient être assimilables à de l’énergie, et par conséquent, elles pourraient être un moyen de thérapie.

Aujourd’hui, ces ondes sont un puissant atout de plus pour guérir certains maux. Ils sont efficaces pour prévenir de nombreuses maladies, pour favoriser le bien-être et pour traiter des maladies dégénératives. Cette discipline est rangée dans la classe des médecines informationnelles ou vibratoires.


les Correcteurs d’état fonctionnel (CEF) : fonctionnement et intérêt pour la santé et champs d’interventions

La médecine informationnelle est une branche de la médecine alternative. Elle renvoie à une toute nouvelle compréhension des processus de guérison de l’homme.

Cette orientation de la science affirme que des vertus médicinales issues de l’environnement peuvent se transmettre à l’organisme par des vibrations, et ce, en utilisant des informations enregistrées sur un petit support magnétique appelé « Correcteur d’État Fonctionnel (CEF) ».

Le CEF est un dispositif quantique composé de petites plaques de résine ferromagnétiques. Celles-ci, informées de certains éléments minéraux et végétaux, émettent des ondes Tesla qui disposent de nombreuses vertus, notamment celles de guérison.

Une fois en contact d’une personne, le CEF détecte de façon instantanée les vibrations anormales chez cette personne. Ainsi, elle déclenche automatiquement une réaction pour aider l’organisme à revenir à la normale. Cet appareil est capable de transformer les énergies usagées, "parasite" ou néfastes présente en un être humain (wifi, micro-ondes, électricité des appareils, etc.) en onde bénéfique. De même, il peut nettoyer l’organisme de l’énergie stagnante qui est à l’origine de son inconfort.

Grâce aux informations que le CEF contient, il protège des influences psychoénergétiques négatives. Il élimine également les effets nuisibles des agents pathogènes sur l’organisme.

Les correcteurs d’état fonctionnel peuvent être utilisés sur toutes personnes, quels que soient le sexe et l’âge, en toute sécurité. Il n'y a aucun risque de nuisance : soit ils sont bénéfiques, soit neutres.Leur utilisation est très simple, ils sont principalement utilisés pour informer l'eau avant de la boire, ou sont portés sur soi dans une poche, par exemple. Cela leur permet de renforcer leurs effets individuels en créant un puissant vortex énergétique.

En résumé, les ondes Tesla puisent leur essence dans le champ de la physique quantique. Celles-ci sont bénéfiques, car elles présentent de nombreuses vertus pour l’organisme. Elles interviennent dans la thérapie fréquentielle par l’application de correcteurs d’état fonctionnel, qui serviraient à guérir de nombreux maux.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout